Gurus

 

 

Smt. Priyadarsini Govind

 

priadarsini

Priyadarsini Govind, photo S. Bernier

Elle est l'une des meilleures représentantes de son art dans le monde, et peu de danseuses ont connu une telle reconnaissance internationale. Son style est subtil et délicat, empreint à la fois de grâce et de féminité ainsi que d'une force et d'une rigueur technique rarement égalées. La pureté de ses lignes et l'intensité de ses expressions en font une danseuse à part.

 

C'est à 6 ans qu'elle fait ses premiers pas en bharata natyam. A 9 ans, elle passe son arangetram. Dès l'âge de 10 ans, elle suit l'enseignement du guru Swamimalai K. Rajaratnam Pillai, défenseur de l'école de Vazhuvoor. Elle devient également la disciple de « Padma Bushan » Smt. Kalanidhi Narayanan, le maître le plus réputé dans l'art de l'abhinaya. Elle absorbe et synthétise le meilleur de ses deux maîtres.

 

Depuis ses 16 ans, Priyadarsini Govind donne des récitals. En 1985, elle est invitée pour la première fois par la ville de Paris lors du Festival de l'Inde au parc de la Villette. Elle a construit une solide carrière en se produisant sur tous les continents et a reçu quantité de récompenses. Elle édite par ailleurs des DVD pédagogiques sur le bharata natyam.

usha

Usha en cours

On peut régulièrement la voir danser au Théâtre de la Ville, à Paris, à la maison de la Danse à Lyon et dans nombre d'autres festivals prestigieux, ainsi que dans toutes les grandes villes du monde entier.

 

Smt. Vidya

 

usha

Accompagnée de Guru Kalanidhi Narayanan et Guru K.M.K. Saroja

Elle est une des pionnières du Bharata Natyam en France et l'enseigne depuis plus de 40 ans.

 

En 1980, elle a le grand privilège de devenir la principale disciple de Kalaimamani M.K. Saroja, une des plus éminentes danseuses du XX e siècle, héritière du style de Sri Muthukumar Pillai de l'école de Thiruvalur, et lui restera toujours fidèle. Au début des années 80, elle obtient une bourse d'étude franco-indienne et part vivre en Inde, avant de rentrer en 1986. Elle tourne en Europe et en Inde et est également danseuse et chorégraphe pour la compagnie Mukthodhara, créée par Sharmila Roy.

 

Depuis les années 90, elle est le professeur attitré du centre Mandapa ou elle se produit souvent.

vidya

Vidya, photo Xavier Dumont

Le Guru-shishya-paramparam :

On considère la relation de maître (guru) à disciple (shishya), basée sur l'authenticité, le respect, l'engagement, la dévotion et l'obéissance, comme étant le meilleur moyen de communiquer un niveau de connaissance avancé. C'est l'âme de la tradition orale en Inde ; elle incarne le processus d'apprentissage et implique une reddition intellectuelle totale de la part du disciple.

Haut de page